24E édition
festival international
d'artistes de cirque
07>12/03/2017
Tournai (BE)

Archives

 

 

 

Genèse et évolution du festival

Une expérience de 20 ans

 

Sur une idée née en 1987, le festival n'a cessé de se questionner sur son devenir et, ainsi, de recentrer ses objectifs et ses actions.

Genèse

 

1988, année de l'audace, marque les débuts du festival international d'artistes de cirque à Tournai.

 

L'idée germe entre un membre des Amis de Tournai et un animateur de la maison de la culture. Très vite, No télé, télévision communautaire, rejoint les deux partenaires.

En 1988, un pari insensé

 

Forte de liens de sympathie créés avec Annie Fratellini, la maison de la culture de Tournai n'a aucun mal à convaincre la grande dame du cirque de "prêter" son chapiteau de 1000 places pour cette première expérience. Le 13 mars 1988, La Piste aux Espoirs ouvre sa toile aux artistes amateurs. Le public est invité à découvrir un spectacle de qualité. No Télé capte le spectacle qui sera diffusé sur le câble quelques semaines plus tard.

 

Dès la deuxième édition, les nationalités se multiplient : des Russes, mais aussi des Hollandais, des Italiens et des Français.

 

En 1989, le festival se donne pour objectif de participer au renouveau des arts du cirque en invitant le spectacle du cirque Plume et en organisant le festival sous son chapiteau : Pari gagné.

 

Pour rester fidèles à leur principe de départ et donner leurs chances aux purs amateurs, les organisateurs ont créé en 1991 deux catégories : amateurs et espoirs.

Le jury du concours

 

De 1988 à 2001, le festival se résumait à un concours (abandonné après 2005) dont le jury, présidé par Annie Fratellini lors de sa création a été durant 10 ans animé par Patrick Hourdequin, directeur artistique du festival de Monaco. En 2000 et 2001, le festival fut présidé par Philippe Grombeer, directeur du Théâtre des Doms en Avignon.

 

De 2002 à 2005, Jan-Rok Achard, ancien directeur de l'Ecole Nationale de Cirque de Montréal, puis consultant pour les arts du cirque et de la scène, a pris la relève.

Cirque nouveau, nouveau du cirque

 

A partir de 2002, la Piste aux Espoirs ouvre sa programmation à des "cartes blanches" à des écoles supérieures et invite dans le volet "Re-trouvailles", de jeunes compagnies créatives, avec souvent en leur sein d'anciens lauréats du concours.

Une organisation en évolution

 

Codirigé pendant 14 années par Philippe Deman et Pierre Beudin, porté par 3 partenaires fondateurs : la maison de la culture, les Amis de Tournai, No Télé et accompagné par une vive équipe de bénévoles, le festival s'organise en asbl en 2002. C'est à cette date que la ville de Tournai devient 4e partenaire du festival. François Guilbert en prend la direction.

 

En 2005, le festival devient biennal afin de mieux concentrer ses moyens et ses efforts.

 

En 2007, le festival sort de son chapiteau pour s'étendre dans toute la ville, multiplie les partenariats, supprime le concours et favorise les rencontres.

 

En 2008, une réorganisation s'amorce sous forme de "commissions" codirigées par Philippe Deman et François Guilbert et la maison de la culture de Tournai renforce son implication dans le festival.

 

Depuis 2009, le festival se distingue par une montée en puissance des activités. Il 's'éclate dans la ville', multiplie les partenariats et propose des spectacles gratuits en rue...

macaron-tarif
Site web par SIP